Confiture inratable de Grand-mère

Ingrédients

  • 1 kg d’oranges amères non traitées
  • 2 kg de sucre de canne
  • 75 ml de jus de citron
  • La méthode Ferber
  • 700 g d’oranges amères non traitées
  • 730 g d’oranges ou 300 ml de jus d’orange
  • 1 kg de sucre
  • le jus d’un petit citron

A) Méthode classique

Laver les oranges, enlever le pétiole, les couper en deux et presser le jus. Gardez le jus à part et, à l’aide d’un couteau aiguisé, réduisez la peau – y compris la partie blanche – en tranches très fines. (ici, il faut beaucoup de patience).

Rassemblez les pelures, le jus dans un bol et ajoutez 2 litres et demi d’eau. Laissez infuser pendant au moins 12 heures.

Transférez le tout dans une casserole basse et large, portez à ébullition et, une fois recouvert du couvercle, faites cuire pendant environ 2 heures à feu doux, jusqu’à ce que la peau soit tendre sous la pression d’une cuillère.

Incorporez maintenant le sucre et le jus de citron ; portez à nouveau à ébullition en remuant bien pour que le sucre fonde complètement. Faire bouillir pendant environ 20 minutes jusqu’à obtention de la bonne consistance – essayer la soucoupe ou 103° . Retirer du feu, laisser reposer pendant une dizaine de minutes puis transférer la confiture dans les récipients déjà stérilisés. Fermez hermétiquement et retournez les récipients jusqu’à ce qu’ils soient complètement refroidis.

B) Méthode à l’ancienne

Pressez les oranges et gardez le jus de côté. Nettoyez et rincez bien les oranges non traitées, plongez-les dans de l’eau bouillante et laissez-les bouillir pendant une vingtaine de minutes. Égouttez les oranges, passez-les sous l’eau froide, rincez-les et réduisez-les en fines lamelles.

Transférez les oranges et le jus dans une casserole basse et large, ajoutez le sucre et le jus de citron. Porter à ébullition en maintenant la flamme à faible intensité et en remuant souvent pour dissoudre le sucre. Une fois l’ébullition terminée, retirer du feu, mettre dans un bol, couvrir d’une feuille de papier sulfurisé et laisser refroidir toute la nuit.

Le lendemain. Remettez le mélange sur le feu en remuant souvent, laissez bouillir ; en gardant la flamme vive, faites cuire pendant une dizaine de minutes. Remuez et faites mousser souvent.

À ce stade, vous pouvez mélanger une partie, la totalité ou pas du tout de la confiture (en la gardant toujours dans la casserole) selon votre goût. Je l’ai mélangé en partie, en laissant plusieurs pelures entières. Ramenez à ébullition pendant 5 minutes ou juste assez pour obtenir la bonne consistance (les règles sont toujours les mêmes que la méthode classique). Fermez hermétiquement et retournez les pots jusqu’à ce qu’ils soient complètement refroidis.